Image de la date en fond d'écran

Dick Rivers / Lone Redneck

Théâtre Lino Ventura

Tarif(s)

Unique : 30€

A savoir

Style : Rock
Buvette et snack sur place

Dick Rivers

Sa longue carrière est l’archétype de perpétuelles recherches et de nouveaux horizons artistiques. Elle est jonchée d’heureuses et symboliques rencontres et autres complicités de haute lignée : Albert Lee, Steve Cropper, James Burton, Mick Taylor, Jimmy Page, Chris Spedding, Charlie Sexton, François Bodin, Oli le Baron et bien d’autres… Des rencontres improbables John Lennon et Paul McCartney, Elvis Presley, Gene Vincent, Brian Jones, Piaf, Brassens… Des auteurs-compositeurs et autres producteurs de renom comme Alain Bashung, Serge Koolenn, Christian Ravasco, Patrick Coutin notamment pour l‘album ’Plein Soleil‘ de 1995 que beaucoup considèrent comme l’un des meilleurs albums de country-rock français et qui fut le fer de lance du come-back scénique à Bobino, André Manoukian, Philippe Labro, M, Benjamin Biolay, Mickey 3D, Joseph d’Anvers, Jean Fauque, Oli le Baron… Des studios légendaires comme ceux de Muscleshoals Alabama, Abbey Road à Londres, Bogalusa Louisiane, Austin Texas… Des joutes monumentales avec les meilleurs musiciens d’Austin au Continental Club, qui certains soirs de pleine lune, suintait l’odeur de souffre et les vapeurs de whiskey, propre au véritable rock and roll et à la musique du Diable. Sans oublier d’autres tournées triomphales au Canada (Québec), où Dick parallèlement à la France, réalise une seconde et prolifique carrière. Malgré le temps qui passe, la musique demeure son unique leitmotiv, son Graceland en quelque sorte et l’étincelle dans son regard scintille toujours de mille feux, comme à ses 15 ans, époque de ses premiers blue-jeans, de ses premiers balbutiements rock avec ’Heartbreak Hotel‘ d‘Elvis. Et lorsqu’un grand rêveur réalise encore et toujours ses rêves, le pari est déjà gagné. Ou presque…

Première partie :

Lone Redneck

Harmo, Basse, Drums autour de Rick. Rock’n’roll choc avec Eddie Cochran, seconde secousse avec Johnny Cash. Y ajoute un zeste de rockabilly, un soupçon de rock sudiste, le tout pour un jambalaya bien à lui, dans un univers Guerre de Sécession ambiance sudiste.

Lone Redneck depuis 2013, Rick reprend les plus grands standards country/rock américain avec des reprises de Hank William, Jerry Lee Lewis, Gene Vincent, Buddy Holly. Le rockabilly fait également partie de son univers avec de reprises de Stray Cats, Imelda May, Crazy Cavan.

Lone Redneck produit deux albums Southern Heritage et Gone with the war. Mêlant scènes de la vie quotidienne dans le sud des etats unis dans l ‘avant sécession, et ambiance film noir et western, les deux opus sont un hommage aux grands du rock et au cinéma.

Lone Redneck se produits sur les scènes  nationales telles qu’Equiblues, Mirande, le Billy Bob’s, ou en Allemagne et en Italie.

L’amérique, c’est son univers à lui  et nous vous attendons pour cette soirée très Rick’n’Roll !