Zemblas

Zembla est le Tarzan français d'une BD que les cinq membres de ce groupe de Soul sixties ont pu lire enfants, en attendant leur tour chez le coiffeur de leur quartier. Il fait partie de leur culture, au même titre que Wilson Pickett, Joe Tex ou James Brown (découverts plus tard, le coiffeur n’était pas très branché rhythm’n’blues…). Vingt ans après (hum… disons trente ?) ils se sont retrouvés pour former ce groupe, né de la fusion d'éléments de la scène sixties niçoise : Groovers, Bratchmen, Dum Dum Boys, Dino Farfisa & the Fuzz. Playboys, Tikis. Loin de la néo-soul aseptisée ou de la copie servile et scolaire qui sont malheureusement trop souvent notre lot, ils reviennent au son brut, presque garage du rythm’n’blues sixties, groovy et intense, et ne se contentent pas de faire des reprises, même si leur répertoire en comporte quelques-unes, et de choix ! Après un premier album, "Too Much Too Soul", mixé et masterisé à Detroit Michigan par le fameux Jim Diamond (Dirtbombs, White Stripes, etc.), ils vous présentent ce soir le tout nouveau, « Better call soul », tout juste sorti sur le label FFF Fascination Records.

Sur le web : Page facebook Chaîne Youtube