STÉPHANE BRUNELLO

Son nouvel album "Les Belles Années"

C’est l’histoire d’un gamin de cinquième à qui on file une copie de cassette de Queen et AC/DC  à la récré et qui ne s’en remet pas. S’en suivent Bowie, les Beatles , Bashung, Telephone, les Pink Floyd … boulimique. Guitare en poche il n’a qu’une idée en tête : faire comme ses idoles. Quelques groupes, des tonnes de chansons et quelques vies plus tard, c’est en touche à tout passionné jusqu'à la racine et album en poche que Stéphane Brunello nous revient enfin ! Les chansons de ce song-writer niçois ont largement dépassé les frontières régionales, notamment dans le cadre de ses collaborations avec EMI ou la Warner (Le Roi Soleil – Christophe Maé – Elodie Frégé – Mozart l’opéra rock). Après avoir oeuvré pour les autres, le chemin ramène Stéphane à ses premières aspirations : produire et interpréter ses propres chansons. Des chansons intemporelles, mais bien ancrées dans l’époque avec comme thématiques : la société, l'individualisme, la rupture, l'absence, l'amitié, l'amour, les racines... et la musique. Ses chansons ? C’est un mélange de musiques aux mélodies folk, rock, pop aux accents anglosaxons et de textes en français. Sa musique ? C’est une pop française élégante qui caresse le rock dans le sens du poil !

NOUVEL ALBUM

Après un premier album, introspectif, un deuxième, conçu pour la scène, le troisième album de Stéphane Brunello, Les belles années est le journal de bord d’une renaissance. Stéphane nous montre un visage plus apaisé et optimiste. Même si la nostalgie est toujours présente, l’amour sous toutes ses formes prend le dessus. La musique aussi, s’impose d’une nouvelle manière, avec de belles plages instrumentales et des sonorités différentes. Les aléas de la vie comme le deuil Les belles années, le monde Politiquement correct, le mariage Ma première chanson d’amour, Chacun chez soi, la création, le futur Ce train ne s’arrête pas nous sont racontés en chanson. Les belles années est un voyage qui parle de lui, de vous, de nous. Que pourrais-je vous dire de plus ? Mis à part qu’à voir, à s’émouvoir, à écouter, à partager, à chanter, à s'amuser, à transpirer… on ressort d'un concert ou d’un album de Stéphane et les siens avec le désir d'y retourner, tout simplement.