FOCUS SCHULTZ

SCHULTZ est un groupe de métal qui ne cesse de grandir depuis plus de dix ans. Initialement créé en solo en 2002 par Franz Schultz, c’est en 2006 que le projet musical prend toute sa dimension grâce à la collaboration de Franz Schultz et la performeuse VDREY. De cette rencontre née une alliance entre musique et performance, qui mènera le groupe sur la route des festivals et des concerts dans toute l’Europe et ce, jusqu’en 2014. Le projet grandit, et devient de plus en plus collaboratif : l’arrivée de Guirarfox, Sandy Dinamite, Artsoundmix, et bien d’autres encore, fait du groupe SHULTZ un projet musical qui va perpétuellement de l’avant, chacun avec son univers pour un métal qui dénote dans sa diversité. Leur nouvel album Shot Of Pain vient de sortir sous le label BLC production.

ENTRETIEN AVEC LE FONDATEUR DU GROUPE, FRANZ SCHULTZ

QUEL A ÉTÉ LE DÉCLIC POUR DÉMARRER VOTRE PROJET MUSICAL ?

Le déclic fut classique ! J’étais au collège, un ami me propose de monter un groupe. Vient l’achat d’une guitare puis des concerts dans plusieurs groupes différents, le temps de trouver son identité artistique et musicale.

JUSTEMENT, COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE MUSIQUE ?

C’est du métal industriel, mais pas que ! Nous avons tous des univers musicaux différents, et chaque membre donne de son originalité dans les compositions des titres. De fait, donner une définition n’est pas évident.

LE MÉTAL EST DONC UNE MUSIQUE QUI PEUT SE MÉTISSER AVEC D’AUTRES GENRES ?

Oui, bien sûr ! Comme toute les musiques. L’avenir de la musique et sa longévité vient de son évolution et cette évolution passe nécessairement par le métissage musical.

SCHULTZ A BEAUCOUP ÉVOLUÉ DEPUIS SES DÉBUTS. IL A ÉTÉ FONDÉ EN SOLO PUIS DEVENU UN PROJET TRÈS COLLABORATIF. POUVEZ-VOUS NOUS DÉCRIRE LES PRINCIPALES ÉTAPES ET ÉVOLUTIONS QUI ONT MARQUÉES LE GROUPE ?

Le projet a maintenant une dizaine d’années ! J’ai effectivement fondé SHULTZ en solo. Par la suite, ma rencontre en 2006 avec la performeuse VDREY fut véritablement un déclic. Nous avons travaillé en étroite collaboration pour proposer des visuels forts pendant nos concerts. VDREY mettait en image ce qu’elle ressentait à l’instant par le biais de performance mêlant peinture, chorégraphie et light painting. Lors d’un concert donné à Genève, nous avons senti le public très réceptif à cette forme pluridisciplinaire. D’autres l’on fait avant nous, mais nous avons constaté qu’il y avait une demande. Nous avons continué les concerts sur ce modèle, et nous nous sommes produits dans de nombreux pays en Europe jusqu’en 2014. Deux albums plus tard, nous avons fait une pause de 2 ans. Ce qui nous a permis de nous consacrer à d’autres incursions musicales. En 2017, nous avons sorti un EP, puis en 2018 l’aventure a repris sans VDREY et d’autres sont arrivés ! Guitarfox à la guitare, Sandy Dynamite à la performance sur scène et au chant, ainsi qu’Artsoundmix qui a enregistré, mixé et arrangé Shot of Pain. Grayssoker joue sur l’album, KB des Ludwig Von 88 aussi, Tom La Ruffa participe a la vidéo du titre I hate you... Des rencontres extraordinaires ont nourri cet album

QUELS SONT LES PROJETS À COURT ET MOYEN TERME ? ALBUM, FESTIVAL, CONCERT ?

Dans un premier temps, diffuser au maximum notre nouvel album Shot Of pain qui est sorti le 6 mai chez BLC Prods. Nous travaillons actuellement sur une nouvelle vidéo qui sortira à la rentrée, puis en novembre 2019 nous ferons la première partie du groupe Ludwig Von 88 ! En bref, que des belles choses à venir !