Rencontre avec Philippe Villa

Philippe Villa

Né le 28 janvier 1963 à Nice, Philippe Villa commence dès 1971 l’apprentissage de la musique par l’étude du piano et du solfège, et entre au conservatoire de Nice à l’âge de dix ans.

Mais en 1977, il ferme le couvercle de son piano et ne le rouvrira que huit années plus tard en retournant sur les bancs du conservatoire où il découvre alors la musique de jazz et l’improvisation.

Assidu et passionné, il obtient un premier prix de Piano Jazz en 1989.

Il part ensuite au conservatoire de Strasbourg afin de se perfectionner en orchestrations et arrangements musicaux.

Passionné par le jazz, l’improvisation et la composition, il commence sa carrière de musicien professionnel en jouant dans divers groupes et orchestres, notamment le Big Band du Loews Hôtel Monte-Carlo.

En 2009, il crée le « Philippe Villa Trio », formation avec laquelle il se produit dans de nombreux concerts et festivals. Depuis, le groupe poursuit son ascension et se produit en France et à l’étranger.

Le « Philippe Villa Trio » propose un jazz moderne au swing contagieux et au groove actuel. Grand mélodiste, le pianiste Philippe Villa compose une musique empreinte d’émotions qui nous invite au voyage. Il est accompagné du contrebassiste Fabrice Bistoni qui apporte au groupe un appui musical solide et créatif, et du batteur Gérard Juan, qui se fait très présent, subtil ou très intense. Ce trio très cohérent et complice nous entraîne dans un tourbillon émotionnel enivrant.

« Esperanto » le nouvel album du Philippe Villa Trio

Après un premier « Souffle » partagé et un « Second Souffle » plébiscité, Philippe Villa retrouve ses deux complices pour une troisième œuvre commune : « Esperanto ».

Dans ce nouvel album, le trio interprète une musique résolument actuelle, à la fois écrite et improvisée, repoussant encore plus loin l'infini du jazz.

Le pianiste-compositeur présente des créations élégantes aux mélodies imparables, riches en nouvelles sonorités et empreintes de ses origines méditerranéennes.

Il insuffle un message d’espoir et de liberté : « Esperanto ! ».

Line up : Philippe Villa (piano, loops) – Gérard Juan (batterie) –

Fabrice Bistoni (contrebasse)