Le cinéma ça s'écoute aussi

Pour fêter le 70e anniversaire du Nice Jazz Festival, la Cinémathèque de Nice est heureuse de faire (re)découvrir quatre films dont la bande originale illustre magnifiquement le mariage parfait du jazz et du cinéma, avec Elmer Bernstein pour L’Homme au bras d’or, Duke Ellington pour Autopsie d’un meurtre, Shafi Hadi et Charles Mingus pour Shadows, et bien-sûr Charlie Parker pour le film de Clint Eastwood.

14 MARS USA - 1955 20H

L’HOMME AU BRAS D’OR -The Man with the Golden Arm

OTTO PREMINGER

Avec Frank Sinatra, Kim Novak, Eleanor Parker, Arnold Stang, Darren McGavin, Robert Strauss. De retour d’une cure de désintoxication, Frankie rêve de reprendre sa carrière de musicien et d’abandonner son ancien emploi de croupier. Il tombe amoureux d’une entraîneuse, Molly, mais n’ose pas abandonner sa femme infirme.

D’après le roman de Nelson Algren. Musique originale d’Elmer Bernstein.

11 AVRIL USA - 1959 20H

AUTOSPIE D’UN MEURTRE - OTTO PREMINGER

Avec James Stewart, Lee Remick, Ben Gazzara, George C. Scott.

Paul, avocat sans argent, est sollicité par Laura pour assurer la défense de son mari, un lieutenant de police qui a assassiné le propriétaire d’un bar qui venait de la violer. Au vu des déclarations du couple, Paul hésite à accepter...

Festival de Venise 1959 : Prix du Meilleur Acteur pour James Stewart. Musique originale de Duke Ellington.

9 MAI USA - 1959 20H

SHADOWS - JOHN CASSAVETES

Avec Ben Carruthers, Lelia Goldoni, Hugh Hurd, Anthony Ray.

New York, années 1960 - Benny, désœuvré, fréquente les bars tandis que sa sœur Lelia veut devenir écrivain et que leur frère Hugh tente de percer comme chanteur...

Grand prix de la critique au festival de Venise 1960. Musique originale de Charlie Mingus.

11 JUIN USA - 1988 20H

BIRD -CLINT EASTWOOD

Avec Forest Whitaker, Diane Venora, Michael Zelniker, Samuel E. Wright, Keith David.

La vie de Charlie Parker, jazzman visionnaire et saxophoniste hors pair, sa jeunesse et sa maturité, mais aussi le fil de sa carrière et ses drames personnels qui le firent sombrer dans la drogue et l’alcool. Un des pères du be-bop, décédé en 1955 à l’âge de 35 ans.

Prix d’interprétation masculine pour Forrest Whitaker au festival de Cannes 1988. Prix du meilleur réalisateur pour Clint Eastwood, Golden Globes 1989.

Musique originale de Lenny Niehaus.