Les coulisses d'un concert

EN COULISSES, PAS DE PETAGE DE CABLES !

Lors d’un concert, chaque artiste a ses propres besoins en termes d’équipement : sonorisation, éclairage, régie, matériel de scène… L’organisateur et son équipe technique doivent disposer de ce matériel sur le lieu du spectacle, vérifier son état de marche et l’utiliser le moment venu. Pas de spectacle sans technique !

L’installation nécessite souvent la présence d’une main-d’œuvre importante pour aider à décharger le matériel à monter et installer la scène et, une fois le spectacle terminé, à démonter et recharger le matériel.

Ça balance

Le moment de la balance son (« soundcheck ») est en fait la répétition technique du spectacle. Au cours des balances, le groupe et son équipe technique effectuent tous les réglages des sources sonores pour obtenir une cohérence et un équilibre entre les instruments et les voix. Cela peut prendre 5 minutes comme plusieurs heures ! Il faut ajuster les sons dits « en façade » ainsi que les « retours », ceux qu’entendent les personnes sur scène. A cela s’ajoutent aussi les réglages des lumières, un élément clé des concerts. Parfois, les artistes profitent également de ce moment pour travailler leur répertoire ou tester de nouvelles choses.

Aux petits soins

Le lieu qui accueille l’artiste ou l’organisateur doit connaître le nombre exact de personnes présentes. Au total : les personnes sur scène (artistes, musiciens, choristes, danseurs), l’équipe technique de l’artiste (ingénieur du son, régisseur lumière, roadies et backliner), l’encadrement professionnel (manager, producteur, tourneur, agent, attaché de presse) et le personnel divers (coiffeuse, costumière, assistante). Pour chacun d’entre eux, il faut prévoir : les chambres, tous leurs déplacements et les « pass » permettant d’accéder librement aux loges.

Le catering : un élément clé

Du terme anglais signifiant « restauration, ravitaillement », le catering désigne les repas servis. Chaque artiste ayant des souhaits particuliers en ce qui concerne la nourriture, les demandes font partie intégrante du contrat liant l’artiste et l’organisateur de l’événement. Le « catering » désigne aussi l’espace traiteur organisé sur place avec cuisiniers et personnel de service pour assurer des repas complets et chauds aux artistes, musiciens et techniciens, ou tout simplement un encas.

Bien logés

Les groupes ont, là aussi, des besoins spécifiques : loges individuelles et communes plus des équipements comme : un miroir et des éclairages, des serviettes, une ou des tables, des chaises ou fauteuil, un fer et une table à repasser (pour les costumes)… Les loges sont réservées aux artistes. Ils s’y reposent, se concentrent avant leur montée sur scène. Tout est fait pour respecter leur intimité.

De la fosse au plateau

La fosse est l’espace qui sépare la scène du public. Dans une salle de concert, elle est prévue pour les photographes ou la sécurité. La scène est aussi appelée plateau. Afin de repérer la gauche et la droite, il a été convenu que lorsqu’on lui fait face, la droite est appelée « côté cour » et la gauche « côté jardin ». Pour les mémoriser, on a recours à un moyen mnémotechnique en les nommant Jean-Christophe ou Jésus-Christ !